AGENCE CONSEIL EN COMMUNICATION ET INFLUENCE - RELATIONS PUBLIQUES - RELATIONS PRESSE - AFFAIRES PUBLIQUES

ACTUALITÉS

ACTUALITÉS

Arthrose : tous les traitements à base d’injections intra-articulaires d’acide hyaluronique désormais déremboursés

2 décembre 2017 – La ministre de la Santé, Madame Agnès Buzyn, vient d’acter la décision de dérembourser tous les traitements à base d’acide hyaluronique injectable dans l’arthrose du genou à partir du 1er décembre 2017. Cette décision brutale prise par le ministère de la Santé va à l’encontre des récentes études qui attestent de l’efficacité de ces traitements.

L’Association Française de Lutte Anti-Rhumatismale (AFLAR) représentée par son président, le Dr Laurent Grange, et le Collège Français des Médecins Rhumatologues, représenté par son président, le Dr Pierre Monod, s’élèvent contre cette décision et décident de continuer le combat pour qu’elle soit réévaluée. En effet, l’AFLAR et le CFMR s’inquiètent des répercussions d’une telle décision.

Pourtant, des études récentes attestent de l’efficacité de ces traitements

Le déremboursement des solutions à base d’acide hyaluronique avait été annoncé à compter du 1er juin 2017 au Journal Officiel du 28 mars 2017. Le service rendu avait été jugé insuffisant par la Commission nationale d’évaluation des dispositifs médicaux et des technologies de santé (CNEDiMTS).

Pourtant, de nouveaux arguments scientifiques, portés par plusieurs publications récentes[1],[2],[3],[4],[5],[6][7] soulignent l’efficacité et la bonne tolérance de ce traitement par rapport aux autres utilisés dans l’arthrose du genou. Ces données justifient le maintien d’un remboursement pour un traitement dont l’effet certes modéré, est bien réel et qui reste celui qui offre le meilleur rapport bénéfice-risque parmi les différentes options pharmacologiques dans cette maladie : supérieur à celui des antalgiques et à celui des anti-inflammatoires.

Difficultés d’accès aux soins : la double peine pour les malades

L’arthrose est une maladie sévère, source de douleurs, de handicap, d’une perte d’autonomie et augmente la mortalité cardiovasculaire du fait de la sédentarité qu’elle entraine, en particulier chez les personnes âgées.

Ce déremboursement va avoir deux conséquences :

1/ priver les patients les plus défavorisés d’un accès à des soins de qualité – 85 % des patients avec un revenu inférieur à 1 000 € rencontrent des problèmes d’accès aux soins dans l’arthrose[8].

2/ reporter les prescriptions vers des traitements plus iatrogènes, plus coûteux pour l’assurance maladie et pas plus efficaces et accélérer le recours des patients à la chirurgie prothétique, qui n’est pas toujours la panacée, qui est très coûteuse, et non dénuée de dangers. Opérer plus tôt, plus jeune, risque d’être lourd de conséquence dans un avenir proche.

Ceux qui vont pâtir le plus de ce déremboursement sont les patients pauvres, aux plus faibles ressources, se trouvant parmi les plus de 9 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté dans notre pays. C’est une double peine : être à la fois malade et dans la difficulté d’accéder à des soins par manque de moyens financiers.

Une pétition a récolté à ce jour près de 383 000 signatures pour dire « NON » au déremboursement des injections intra-articulaires d’acide hyaluronique dans le traitement de l’arthrose du genou. Nous déplorons de ne pas avoir été entendus alors qu’aucune pétition n’a à ce jour rassemblé autant de patients.

Nous réaffirmons solennellement que ce déremboursement des acides hyaluroniques à usage intra-articulaire dans l’arthrose du genou est médicalement et scientifiquement injustifié, médico-économiquement contre-productif, et socialement inéquitable et demandons à la ministre la remise à plat et le ré-examen serein de ce dossier.


[1] Thierry Thomas “Intra-articular hyaluronic acid in the management of knee osteoarthritis: Pharmaco-economiic study from the perspective of the national health insurance system” mars 2017
[2] Kirk A. Campbell, M.D., Brandon J. Erickson, M.D., Bryan M. Saltzman, M.D., Randy Mascarenhas, M.D., F.R.C.S.C., Bernard R. Bach Jr., M.D., Brian J. Cole, M.D., M.B.A., and Nikhil N. Verma, M.D. « Is Local Viscosupplementation Injection Clinically Superior to Other Therapies in the Treatment of Osteoarthritis of the Knee: A Systematic Review of Overlapping Meta-analyses » Arthroscopy : The Journal of Arthroscopic and Related Surgerr 2015
[3] Raveendhara R. Bannuru, MD; Christopher H. Schmid, PhD; David M. Kent, MD; Elizaveta E. Vaysbrot, MD; John B. Wong, MD; and Timothy E. McAlindon, MD. « Comparative Effectiveness of Pharmacologic Interventions for Knee Osteoarthritis A Systematic Review and Network Meta-analysis» Annals of Internal Medecine 2015
[4] Pascal Richette, Xavier Chevalier, Hang Korng Ea, Florent Eymard, Yves Henrotin, Paul Ornetti, Jérémie Sellam, Michel Cucherat, Marc Marty,On behalf of the French OsteoArthritis study group. « Hyaluronan for knee osteoarthritis: an updated meta-analysis of trials with low risk of bias » RMD Open (Rheumatic & Musculoskeletal Diseases. 2015
[5] Vibeke Strand Louis F McIntyre William R Beach Larry E Miller Jon E Block « Safety and efficacy of US-approved viscosupplements for knee osteoarthritis: a systematic review and meta-analysis  of randomized, saline-controlled trials » Journal of Pain Research 2015
[6] Cyrus Cooper, François Rannon, Pascal Richette, Olivier Bruyère, Nasser Al-Daghri, Roy D. Altman, Maria Luisa Brandi, Sabine Collaud Basset, Gabriel Herrero-Beaumont, Alberto Migliore, Karel Pavelka, Daniel Uebelhart, Jean-Yves Reginster « Use of Intra Hyaluronic Acid Management of knee Osteoarthritis in Clinical Practice » 2017
[7] Bannuru, R. R., M. Osani, E. E. Vaysbrot, et al. Comparative safety profile of hyaluronic acid products for knee osteoarthritis: a systematic review and network meta-analysis, Osteoarthritis Cartilage 2016;24:2022-41.
[8] Claude Le Pen Revue du Rhumatisme 72 (2005) 1326-1330