AGENCE CONSEIL EN COMMUNICATION ET INFLUENCE - RELATIONS PUBLIQUES - RELATIONS PRESSE - AFFAIRES PUBLIQUES

ACTUALITÉS

ACTUALITÉS

La prévention en orthodontie : Mieux vaut prévenir que guérir !

10 octobre 2019 – La Fédération Française d’Orthodontie alerte sur l’importance des méthodes de prévention pour obtenir des dents saines dans une bouche harmonieuse. Le rush de la rentrée venant de passer, c’est l’occasion de se poser pour rappeler 4 règles élémentaires aux parents. 

Pourquoi et quand faut-il éviter le pouce ou la tétine ?

Comment la respiration nasale influence-t-elle la croissance ?

Quel est l’intérêt d’une consultation orthodontique précoce ?

Comment instaurer les habitudes d’un bon brossage ?

 

Conseil n° 1 : Éviter la tétine et le pouce après 3 ans 

Pourquoi arrêter ?

Après trois ans, les dommages peuvent être considérables sur :

Le développement du palais (étroit, asymétrique) et des arcades dentaires (dents avancées ou ne se touchant pas avec l’empreinte de l’objet).

La bonne réalisation des fonctions ventilatoires (risque de syndrome d’apnée du sommei)

La mastication

Le développement psychologique de l’enfant (harcèlement)

 

Comment arrêter ?

Les orthodontistes sont au premier plan en :

– Informant les parents : si ces derniers n’ont pas conscience du problème, ils ne seront pas moteurs dans le relais du message délivré.

– Motivant l’enfant avec un message adapté à son âge : c’est une action quotidienne de l’orthodontiste, chacun à son propre discours très bien rôdé.

– Conseillant des moyens pour aider l’enfant (ce n’est pas facile pour lui) : mettre une chaussette sur la main pour dormir, ne pas sortir la tétine du lit, éviter le sparadrap ou les vernis amers qui sont peu efficaces.

– Prescrivant de la rééducation, des bilans ORL, des appareils d’orthodontie précoces si les dommages sont déjà bien installés.

Conseil n° 2 : Comment bien respirer par le nez

La bouche ouverte, des lèvres sèches, des narines sales et encombrées, des cernes sont des signes cliniques qui doivent alerter parents et soignants sur la mauvaise réalisation de la fonction ventilatoire. La respiration nasale a aussi pour fonction de refroidir le cerveau, gros producteur de chaleur. Les conséquences sur le sommeil de l’enfant, moins réparateur, et sur le développement cérébral de l’enfant en croissance sont importantes en cas de mauvaise réalisation.

 

Conseil n° 3 : une visite de routine chez l’orthodontiste avant 8 ans

Une consultation « précoce » avant 8 ans chez l’orthodontiste est recommandée. Les signes qui doivent alerter :

1. Les incisives inférieures sont en inversé par rapport aux supérieures 2. Il existe un gros décalage entre la mâchoire du haut et la mandibule 3. Il existe une béance (un vide) importante entre les incisives du haut et bas 4. Le milieu des dents du haut et du bas ne coïncide pas lorsque les dents sont serrées 5. Les dents définitives manquent de place

Les signes qui doivent alerter

Conseil n° 4 : Le brossage s’apprend dès l’enfance 

« Il est recommandé de se brosser les dents deux fois par jour (juste après le petit déjeuner et juste avant le coucher) avec une brosse à dent souple, pendant deux minutes et un dentifrice au fluor adapté à son âge »

 

Pour plus d’informations, et pour les réponses à ces questions, consultez l’intégralité du Communiqué de Presse ici.