AGENCE CONSEIL EN COMMUNICATION ET INFLUENCE - RELATIONS PUBLIQUES - RELATIONS PRESSE - AFFAIRES PUBLIQUES

ACTUALITÉS

ACTUALITÉS

La SFMU s’engage dans l’amélioration du dépistage et de la prise en charge par les services d’urgence des violences sexuelles faites aux femmes

    18 novembre 2019 – Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes le 25 novembre 2019.

    Chaque année, près de 220 000 femmes sont victimes de violences conjugales et/ou sexuelles. Au delà de ce constat affligeant, ces violences représentent de réelles urgences médicales et ce sont les services d’urgence qui constituent le premier maillon de la prise en charge. Mais rares sont les victimes qui parlent de l’origine des agressions qu’elles ont subies : la gageure pour les professionnels de santé des urgences est de dépister ces violences inavouées.

    Pour la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, la Société Française de Médecine d’Urgence (SFMU) affirme son engagement pour améliorer les dispositifs de prise en charge de ces violences. Un groupe de soignants de la SFMU (la CSU) est en effet à l’initiative d’un projet de recommandations et de bonnes pratiques visant à mieux diagnostiquer, évaluer et prendre en charge ces violences dans les services d’urgence. Ce groupe de travail interprofessionnel de la SFMU pilote ce projet avec d’autres sociétés savantes, la Mission Interministérielle pour la Protection des Femmes victimes de violences et la lutte contre la traite des êtres humains, des médecins, des infirmiers, des psychologues etc.

    Elle dévoile en amont les premières pistes de réflexion de ces recommandations qui seront publiées en 2020 à l’attention des professionnels de santé des urgences.

    Lien vers les dossiers thématiques sur Urgences Direct Info cliquez ici

    Pour plus d’informations, consultez le communiqué de presse ici.