AGENCE CONSEIL EN COMMUNICATION ET INFLUENCE - RELATIONS PUBLIQUES - RELATIONS PRESSE - AFFAIRES PUBLIQUES

ACTUALITÉS

ACTUALITÉS

Une enquête inédite pour donner une visibilité accrue à l’Observatoire B2V des Mémoires et ses thématiques de travail

24 octobre 2019 – LJ Com accompagne l’Observatoire B2V des Mémoires. Il s’agissait, quelques mois avant la première journée nationale en hommage aux victimes du terrorisme (11 mars 2020) de faire la démonstration de la pertinence, voire de l’urgence des sujets dont s’empare l’Observatoire. En effet la notion de traumatisme, s’inscrivant dans la mémoire individuelle et collective, est un des sujets de réflexion et de recherche de l’Observatoire B2V des Mémoires.

LJ Com a donc coordonné une enquête IFOP destinée à évaluer en 2019 la connaissance des Français sur les liens entre la mémoire et le traumatisme, et découvrir ce que revêt pour eux cette notion, une enquête élaborée en partenariat avec l’IFOP, administrée auprès de 1508 Français et placée sous la direction du Conseil Scientifique de l’Observatoire B2V des Mémoires.

 

Les grandes tendances de l’enquête, avec ou sans surprises …

Dans l’ensemble, les réponses nous montrent que les personnes interrogées ont une bonne connaissance du concept de traumatisme psychique et de ses conséquences. Et si près d’1 Français sur 2 déclare avoir subi un traumatisme personnel, ils restent plutôt positifs sur la capacité à le surmonter. Enfin, la majorité considère que le traumatisme psychique est davantage pris en considération aujourd’hui qu’il y a 10 ans.

Les attentats ont profondément marqué la société française ces dernières années avec l’attaque du Bataclan à Paris le 13 novembre 2015 comme figure de proue. A titre individuel, les agressions sexuelles et les violences physiques occupent la première place des évènements pouvant conduire au développement d’un traumatisme, pour les hommes comme pour les femmes.  La catastrophe écologique quant à elle se positionne à la 5ème place des situations traumatiques redoutées, après l’attentat, les violences sexuelles de guerre, le conflit armé et l’épidémie/crise sanitaire.

Télécharger les informations presse ici.